Digital Virgo veille Ă  ce que ses collaborateurs et ses co-contractants respectent les dispositions de la loi Sapin II en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et de lutte contre la corruption.

Le Groupe a procédé à une évaluation de son niveau d’exposition aux risques de corruption, en effectuant une revue critique des dispositifs de maîtrise des risques au sein de ses entités juridiques. Chaque entité juridique a notamment complété un questionnaire complet sur les risques de corruption au sein de son entité et sur les facteurs de risques adjacents (conflits d’intérêts, entrée en relations avec des autorités publiques, etc..).

Un code de conduite en matière de lutte contre la corruption, le blanchiment, la fraude et le trafic d’influence a été élaboré et transmis à l’ensemble des entités juridiques du Groupe. Chaque entité a examiné ce code de conduite (en effectuant si nécessaire des modifications pour se conformer aux législations locales), a procédé à la traduction du code de conduite dans sa langue locale (si nécessaire), et a ensuite diffusé le code de conduite auprès de ses salariés.

Le Groupe a communiqué à l’ensemble de ses entités juridiques une clause anti-corruption à intégrer dans tous les nouveaux contrats conclus avec des tiers. Une procédure d’alerte interne a également été mis en place.

Un ComitĂ© Compliance a Ă©tĂ© crĂ©Ă©, en charge de veiller Ă  ce que les dispositions de la loi Sapin II soient respectĂ©es au sein du Groupe. Le ComitĂ© est composĂ© de 6 Responsables ConformitĂ©, basĂ©s en France, en Espagne, en Pologne, en Lituanie et au Maroc. L’objectif du Groupe est de continuer Ă  amĂ©liorer ses procĂ©dures et contrĂ´les pour lutter contre les risques de corruption et de blanchiment d’argent.

Pour toute question relative à la Conformité au sein du Groupe Digital Virgo : compliance@digitalvirgo.com